Mon itinéraire au Chili : ce que j’ai visité

Le Chili et plus exactement le Nord du Chili. Dans cet article, je vous parle de mon itinéraire au Chili et plus précisément des choses que j’ai visité 🙂

Alors alors me voici donc arrivée au Chili après ces 7 semaines en Argentine. Oui, je confirme le vin est meilleur ici:-O et muy bajato ! Je prévois de rester trois semaines au Chili, une semaine à Santiago de Chili pour Noël, une semaine à Valparaiso, lors du nouvel an et une semaine à San Pedro de Atacama, dans le nord du Chili près de la frontière entre la Bolivie et l’Argentine…MAIS… Je suis tombée sur le phénomène de San Pedro de ATRAPAMA… J’y suis actuellement depuis trois semaines entre travail et volontariat

Une semaine pour visiter Santiago de Chili, la capitale Chilienne

J’arrive à Santiago via Mendoza, toujours en stop ! Je suis logée chez un hôte couchsurfung en cette fin d’année 2017. Je passerai Noël avec lui et sa famille.

Noël, est un moment délicat à passé, loin de la famille… Pas simple… Mais ici, a part les gens qui achètent des tonnes de cadeaux, on ne retrouve pas l’ambiance si particulière française… Un repas simple constitué d’une salade et seulement la la maman et deux frères… L’autre frère sera en train de dormir… Anyway, pas mon meilleur Noël…

Ce que j’ai aimé à Santiago

    • Santiago est petit comparé à Buenos Aires, moi qui aime bien marcher je fais tout à pied ça me va

       

    • La visite des musées intéressants: bellas artes (qui ressemble à s’y méprendre au grand palais de Paris), le musée sur l’histoire pré colombien (vraiment super intéressant), le musée sur l’histoire de Pinochet, qui s’appelle musée de la mémoire et des droits de l’homme vraiment passionnant… A ne pas louper et c’est gratuit

       

    • La visite guidée qui nous emmène aux alentours des quartiers principaux

    • Les voitures qui s’arrêtent au passage piéton pour te laisser passer (ça change de l’Argentine)

    • Le mote con huesilo, un genre de boisson rafraichissante avec un sorte de blé, des pêches déshydratées et une boisson sucrée

    • mote con huelo santiago
    • La gentillesse des gens

    • Le pastel del choclo

      pastel del choclo santiago

    • Le terromodo ou tremblement de terre, cocktail typique d’ici constitué de Pisco Sour (boisson alcoolisée locale), sirop de grenadine, eau gazeuse et glace à l’ananas

    • Me rendre au théâtre national voir le ballet « casse noisette »

       

    • Les vendeurs de rues : on vous vends de tout et de tout comme des mouchoirs, du PQ, des lunettes de soleil, de la nourriture de rue très bonne…

    • Faire le marché de fruits et légumes
    • La montagne Sainte Lucie 🙂 La montée en vaut vraiment la peine, endroit très agréable de Santiagosainte lucie santiago

Ce que j’ai pas aimé

    • La frénésie des courses de Noël, c’est à ce moment la que je me rend compte que le pays est ultra-hyper capitaliste, plus qu’aux USA…

    • Les gardiens qui arrosent constamment les parterres de fleurs… Choquant !

    • Le completo : sorte de hot-dog avec de l’avocat, n’a pas vraiment de goût

    • Les glaces, rien à voir avec celles de l’Argentine

Place au street art et aux feux d’artifices à Valparaiso

Après cette semaine dans la capitale Chilienne, je me dirige vers Valparaiso, le 25 décembre. J’y resterai jusqu’au 2 janvier. Valparaiso est LA DESTINATION pour cette ano nuevo ! Ne loupez pas ces feux d’artifices lancés depuis ces 18 ponts et sa fête sur la plaza Sotomayor !

Valparaiso est une ville construite en flan de colline et entourée par l’océan Pacifique. On y retrouve beaucoup d’ascenseurs et de funiculaire.

Valpo est également La Marseille du Chili… On y retrouve beaucoup de pauvreté, des gens dans la rue et paraît il qu’il faut faire attention à ses affaires… Comme partout 😉

Valparaiso c’est aussi un marché central avec pleins de chats et c’est également un port coloré de commerce 🙂

 

Valparaiso est surtout connu pour son street art… Dans le centre plus particulièrement et dans toute la ville:) Il est très plaisant de déambuler dans ses rues, de s’y perdre pour enfin retrouver son chemin.

 

Sur Valparaiso, il y a également des troleys, c’est la seule ville au Chili qui en possède. Le trolley fait le tour du centre 🙂 Moment de détente sympathique

troleybus valapraiso

J’ai beaucoup apprécié la visite de Portales, c’est très proche de Valparaiso, on peut s’y rendre avec les micros:) On y trouve un marché de poisson ainsi que des lions de mer et des pélicans ! La première fois que j’en voyais, c’est sublime de les observer voler.

pélican valparaisoPORTALES lions de mer

Tout proche également de Valparaiso, j’ai visité la dune de Cocon, à ne pas louper. Des activités de sandboard y sont proposées pour 1000 pesos l’heure. Je m’y suis rendu pour le coucher de soleil avec une bière en main ! Moment parfait:)

 

San Pedro de Atacama ou San Pedro de Atrapama ?

Puis c’est partie pour trois jours de stop, direction la dernière étape chilienne : San Pedro de Atacama

La ville de San Pedro est située à 2300m d’altitude en plein désert. Et pas n’importe quel désert : le désert le plus aride du monde avec le ciel le plus pur du monde (du fait du trou dans la couche d’ozone : moins cool) ce qui fait que la nuit on observe des milliers d’étoiles scintillaient  ainsi que la voie lactée:) Un spectacle à couper le souffle.

etoiles san pedro de atacama.jpg

Voyageant seule, je préfère faire le tour avec une agence, bien que ce ne soit pas ma façon de voyager mais la meilleure des façons pour visiter San Pedro et ses alentours. Je dois dire que l’agence était bien, repas copieux et guides compétents

Je prends trois tours dans une même agence 90 000 pesos pour ces trois tours soit 122 euros… C’est pas donné mais ça en vaut la peine:)

Je fais le tour de la Vallée de la lune avec au programme coucher de soleil sur les Andes, point de vue sur tout les alentours et visite d’une petit mine de sel. Paysage lunaire et dépaysement assuré 🙂

Le tour des Piedras Rojas consiste à de nombreuses lagunes entourées de volcans ainsi que des flamands roses.

Et pour finir le Salar de Tara, pour moi le must du must ! On monte jusqu’à 4800m (plus haut que le mont Blanc) ou marcher vous coupe le souffle, parler devient difficile Les paysages sont à couper le souffle, les journées sont toutes extraordinaires… Quelques photos pour le plaisir des yeux.

Au moment ou j’écris l’article, je suis toujours sur San Pedro de Atacama, ou j’ai travaillé quelques jours et ou j’ai pu faire deux volontariats dans deux auberges. Je compte faire le tour astronomique et celui des geysers avant de continuer ma route vers Salta:)

SAN PEDRO DE ATACAMA est pour moi le must du Chili!

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s