Carnet de voyage et itinéraire de 7 semaines en Argentine

Après l’article bilan sur mes deux mois en Amérique latine, je reviens plus précisément sur  mon carnet de voyage en Argentine. Mon itinéraire est Buenos Aires, les chutes d’Iguazu, Puerto Madryn et la fameuse péninsule Valdès, Ushuia et le bout du monde, La Patagonie avec la visite de El Calafate et du glacier Perito Moreno, ainsi que la randonnée du Fitz Roy à El Chaten et enfin la visite des caves à vins à Mendoza

7 semaines à découvrir ce beau pays, ces différentes régions, sa culture, son histoire, ses différences de classes sociales, sa pauvreté et sa richesse de paysage. 7 semaines ou j’ai essayé de te comprendre.

L’Argentine est pour le moment un gros coup de cœur, j’ai aimé la diversité de ces paysages, ses espèces animalière et végétal et ces GENS.

Voici mon itinéraire : En bleu foncé sont les voyages en bus, en rouge l’avion et en bleu/vert clair en stop

https://planificateur.a-contresens.net/embed-itineraire/98420-carte?flag=1&style=classic&climate=1&itinerary=1&co2=1&budget=1&centercurrentstep=0&stepnumber=1&futurstep=no

Cet itinéraire a été créé à l’aide du site Le planificateur de voyages

Ma première semaine à Buenos Aires

Pour cette première semaine, je loge dans le quartier de San Telmo dans une superbe auberge de jeunesse. Le quartier de San Telmo est un quartier animé mais sécurisant. Je fais le tour des visites guidées de la capitale Argentine. Je me plonge dans son histoire et sa culture. Lors de la nuit des musées je rencontre une chica de Argentine qui me fait découvrir le maté. Buenos Aires ressemble énormément à Paris dans son architecture. Et je dois dire que le porteños (habitants de Buenos Aires) ressemble énormément aux parisiens dans son attitude. Ainsi il est fréquent de voir des visages fermés et d’entendre les klaxons des voitures à tout bout de champ… !jajajajaja!!!

Le quartier qui m’aura le plus charmé est celui de la Boca, avec son origine italienne, le foot, les couleurs de ses maisons colorées. Le tour est assurée par un guide venu nous chercher à l’hostel. J’aurai également l’occasion d’assister à un diner tango avec mon hôte couchsurfung, Febe. C’est une de mes plus belles expériences dans ce tour d’Argentine. Le show fut superbe. Dans Buenos Aires, je m’amuse à déambuler dans ses rues touristiques. Je visite le centre historique avec la casa roja et son passé tragique, la cathédrale. Je visite également le cimetière de Recoleta. Le soleil et la chaleur sont aux RDV, je me sens bien en cette première semaine de voyage, épanouie et heureuse.

Après 24h de bus, me voici à Iguazu et ses chutes d’eau spectaculaires

Je quitterai Buenos Aires pour les chutes d’Iguazu coté argentins puis coté brésilien. Pour le coup je dois vous dire qu’il n’y a vraiment aucun mot pour vous dire ce que l’on ressent devant cet immensité d’eau qui s’écoule sous nos yeux ébahis.

L’instant est magique, intense, beau, merveilleux. Le matin je commence doucement du coté argentin avec un tour dans la faune. Je rencontrerai qu’une 15aine de personnes. Ainsi en faisant mon voyage en décalé, je profite vraiment des lieux ou je suis car il n’y pas trop de touristes. Cette journée est géniale, c’est également l’un de mes plus beaux souvenirs.

Le lendemain je visiterai le coté brésilien avec des filles rencontrés à mon hostel. La partie brésiliennes est différente, c’est pour cela qu’il est intéressant de faire les deux pour avoir différent point de vue. Néanmoins, la partir brésilienne se fait plus rapidement car contrairement au coté argentins nous ne pouvons pas déambuler dans le parc comme on le souhaite à moins bien évidemment de payer… Le seul truc dérangeant, les hélicoptères qui tournent à longueur de journée du coté brésilien! Il est ainsi préférable de venir très tôt le matin.

Il y  des collectivos faisant le trajet depuis puerto Iguazu, pour cela RDV à la station de bus pour avoir plus de détail sur les horaires et tarifs, pas besoin de réserver à l’avance non plus.

Direction la péninsule Valdes, ses baleines et ses pingouins

Je quitte Iguazu pour une 50 heures de voyages jusqu’à Puerto Madryn, deux bus avec un changement à Buenos Aires qui sera long puisque mon bus à du retard. A peine arrivée dans le bus, je m’écroule. J’ai quand même le temps de voir défiler la route nationale 3, qui est ennuyante à mourir, il n’y a rien a voir de part et d’autre. La route unis le nord du sud de l’Argentine. Il n’existe que cette route sur la cote qui relie BA à Ushuia… Ma foi, j’aodre le bus, c’est enfin le moment ou je m’autorise à ne rien faire, je dors, je regarde des séries et je mange leur « délicieux » plateau repas. Le café est également à disposition.

A Puerto Madryn, je commence vraiment le couchsurfing, il devient important pour moi de rencontrer des locaux afin d’en apprendre davantage sur la culture, l’histoire du pays, la nourriture, la façon de penser et tant d’autres choses. J’aurai deux hôtes s’appelant Carlos, le premier professeur d’anglais, le second travaillant dans une usine et ne parlant pas un mot d’anglais. Ce sera l’un de mes premiers gros challenge de ce voyage;)

A Puerto Madryn, je visite la péninsule Valdés via les bus locaux, l’excursion en car étant trop cher pour moi. Lors de cette journée je marche le long de la côte pour apercevoir les lions de mers. Je fais un tour en bateau pour apercevoir deux baleines, la maman et son bébé… La encore, il me manque les mots pour vous dire comment c’est génial. Il y a comme une énergie qui se dégage de ce moment si intense. La nature est tellement belle. La maman baleine est impressionnante, elle passe très près de nous, et le bébé nous fera un salto. Ne passez pas à coté de ce moment magique. C’est juste Wouawwwww, si un jour vous avez l’occasion, ne réfléchissez pas!!! FONCEZ!

Je visite également Punto Tombo afin de voir les pingouins, pour ce jour je suis en « tour », car je n’avais pas moyen de me rendre sur place en bus. J’apprécie pas vraiment ce mode de voyage, ou tout est contrôlé et chronométré. Néanmoins, l’endroit est sublime, j’aurai même l’occasion de voir des bébés encore dans leurs coquilles. Sensations garanties. Anecdote marrante, si un jour vous rencontrez un pingouin (on ne sait jamais dans les rues de Paris) laisser le faire ça route, car si vous passez devant lui, il sera alors perturbé et aura du mal a retrouver son chemin ! Priorité aux pingouins;)

Je passe de bons moment de partage avec mes deux hôtes. Au menu asado, crêpes avec dulce de leche (juste une tuerie)… Je rencontre également une française contacté via le groupe facebook « we are backpackeuse ».

Direction le bout du monde avec Ushuia

Je me dirige ensuite vers Ushuia, pour cela je prends l’avion car, la veille pour le lendemain c’était moins cher que le bus et cela m’évitera 24h de transport, coût de l’avion comme 130 euros pour 150 en bus… Pensez à vérifier 😉

Mon arrivée à Ushuia est glaciale, il fait comme une tempête de neige et il caille, je crois perdre mes doigts en allant faire mes courses avec Loulou la chienne de mon hôte Emilien. Je passe alors de 25° sur Puerto Madryn, en mode short et tee shirt à une tenue de camoufle et une ressentie de -10°.

27017255_156823908299479_578523553_o

Ushuia est pour moi un gros coup de cœur, malgré le froid, oui je me répète mais ca caillait vraiment. La ville est entourée par les montagnes et au loin l’océan, enfin le canal de Beagle. Ily a un truc de spécial. Après j’étais avec des personnes avec un cœur énorme ! J’y resterai 10 jours entre visite du parc du bout du monde, rando avec les locaux et sur le glacier Marshall, tour de bateau sur le canal de Beagle. Je rencontre également des voyageurs avec qui je fais un bout de route, un couple de chilien lors d’une rando éprouvante, un australien venu faire le tours de l’Amérique et se rendant en antartique ainsi qu’une chica d’Amérique travaillant à distance (je reviendrai sur ces belles rencontres).

Ushuia est aussi un temps de repos, je prends mon temps, je me sens bien chez Sabri et ses collocs, je vis à l’Argentine. Ces parfois déroutant, car il faut attendre au moins 22h pour manger. Le rythme est complétement différent du rythme européen. Ils ne connaissent pas vraiment l’apéro, ni le petit dej (à mon grand désespoir). Pour boire un coup il faut attendre 1 à 2h du mat^^ Mieux ne vaut pas être alcoolique. Mais au final, on finis (avec mon estomac) par s’y habituer.

Je quitte ce paradis avec une larme à l’œil pour me lancer dans le stop🙂

C’est partie pour la route 40 en stop et la Patagonie

Que du bonheur, je passe cette première nuit à Rio Gallegos dans une famille juste extraordinaire. Sandra, jamais je pourrai oublier ce que vous avez fait pour moi.

Anyway, le lendemain je reprend la route la fameuse Patagonie. Mon premier arrêt est El Calafate et la visite du glacier Perito Moreno. Au programme, bateau (pas vraiment nécessaire) et marche le long du glacier avec une vue sublime pour le pique nique. J’ai pu avoir l’occasion de voir des bouts de glaces tombés…. IMPRESSIONNANT! :-O

Par la suite je me rends sur El Chaten pour quelques jours de rando et la fameuse montée du Fitz Roy:) J’apprécie pas forcément le lieu, je me retrouve en auberge, dans un contexte anglophone… Je met du temps à me mettre dans cette ambiance. Les randos sont magiques, j’apprécie partir de bonne heure la matin, lorsque les gens dorment. Je me retrouve alors seule sur la route, moment intense garanti ! Je me rappelerai de la dernière montée du Fitz Roy, c’est assez intense mais qu’elle beauté!

Puis c’est reparti pour une cession stop de trois jours pour arriver sur El Bolson, j’y resterai quelques jours entre repos, balade, glaces, bières, fiestas et lac:) Merci Viole, pour cette expérience

Mendoza, ses vins, ses bodegas

Et pour finir ce premier passage en Argentine, je me rends enfin dans la fameuse région des vins à Mendoza:) Finalement je n’ai pas bu tant de vin que ça… sortant avec des chicas aimant la bière 😉 Je visiterai une seule bodega mais les rencontres furent fortes intéressantes;)

 De toute façon, tout le monde m’a dit que les vins chiliens sont meilleures 😉 Si si pour de vrai, c’est pour cela que j’ai filé direct sur Santiago 😉

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s