Préparer son voyage – Le budget

Et oui, le budget, l’argent ou le nerf de la guerre!

Le but de cet article est de vous donner des astuces pour pouvoir voyager le plus longtemps possible. Pour ce faire, je vous liste les solutions que j’ai trouvé pour me constituer un budget avant le départ puis d’en dépenser le moins possible lorsque je voyage afin de prolonger le plaisir des découvertes et des rencontres (je ferai un article plus complet sur la partie « budget pendant le voyage »).

Alors évidement, il existe une façon de voyager par voyageur on peut en déduire qu’il y a donc un budget différent par voyageur. En effet, nous sommes tous différents, nous avons chacun nos priorités, les choses dont on peut se passer et celles qui sont non négociables, etc.

Par exemple, je suis depuis quelques temps, les aventures de l’aventurière fauchée. Quand on sait qu’elle voyage depuis 6 mois en dépensant seulement 320 euros, je suis admirative devant ce qu’elle fait et je sais que pour le moment je ne suis pas prête à vivre ce genre d’aventures.

J’y vais par étape entre le stop et couchsurfing,… Il est vrai que l’argent apporte une certaine sécurité en tout cas nous en donne l’illusion.

Il est plus simple de se dire: « si ça ne va pas, je prends un billet d’avion et je rentre au chaud »

Je souhaite également me faire plaisir lorsque je voyage et ne pas me priver d’une excursion, d’une bonne nuit d’hôtel après une randonnée ou d’une spécialité locale 🙂 Je suis définitivement trop gourmande! Ahah 😉 Ci dessous une illustration!

Bref, sans aller dans le voyage sans argent, la moyenne budgétaire d’un tour du monde d’un an par personne est de 14500 euros, selon le blog tourdumondiste. Ce budget est plus élevé lorsqu’on voyage seul(e), cela est notamment du au prix du logement qui est moins cher à 2.

Mais concrètement…

De mon côté, j’ai un budget de 18 000 euros avec 4 000 euros de  » au cas ou  » , je préfère me laisser une marge en cas d’imprévu. Mon budget est supérieur à la moyenne des tours du monde, je préfère prévoir large et je vais surement (j’espère) moins depenser. De plus je traverse par des pays dits « chers » tel que les Etats-Unis (2 à 3 mois), le Canada ou encore l’Argentine (2 mois).

Avant le départ : j’économise et j’augmente mes revenus (valable pour la vie de tous les jours aussi ;))

1. J’économise

L’idée de partir était dans mon esprit depuis un moment, j’aimais naviguer sur les blogs de voyageurs lors de mes pauses au boulot, cela me permettait de m’évader et je me disais : « un jour ça sera mon tour ». J’ai alors regarder l’état de mes comptes. Je travaillais depuis 4 ans, je gagne bien ma vie même si je vivais en banlieue parisienne ou les prix des loyers sont exubérants. J’étais plutôt du genre économe, à mettre des sous tous les mois de côté, je demandais de l’argent à Noël et aux anniversaires que je mettais sur mon Livret A. J’avais donc déjà une partie du budget mis de coté.

Cela n’était pas suffisant, j’ai donc intensifié les économies que je faisais tous les mois. Et pour se faire :

Dans un premier temps, j’ai listé toutes les sorties d’argent pendant un mois afin d’identifier mes postes de dépenses. Cela m’a permis de faire un premier bilan et de trouver des solutions afin de minimiser l’impact des dépenses.

Mon plus gros poste de dépense était le loyer!

Plusieurs solutions s’offraient à moi:

  1. Déménager pour partir plus loin
  2. Déménager pour prendre plus petit
  3. Déménager pour faire une colloc.

Mais j’avoue que j’avais une relation fusionnel avec mon appartement (que j’ai finis par lâcher, je vous rassure;))

J’ai trouvé une solution alternative en sous louant avec l’accord de mon propriétaire ma cave est mon parking. Mine de rien par mois, cela faisait 150 euros en mois sur un loyer de 810 euros. Ce qui est loin d’être négligeable.

J’avais un gros poste sorties!!! Il s’agissait surtout de sorties avec les amis, restaurants et bars dans Paris (ou il faut appeler votre banquier avant de prendre une pinte).

Alors étant une bonne vivante, il était hors de question de ne plus sortir.

Je trouve l’astuce de faire des soirées chez les uns/ chez les autres (ou mieux sur les bords de Seine quand il fait beau) ou chacun ramène une bouteille et de quoi grignoter. À la fin, c’est beaucoup plus convivial que dans un bar

Concernant les sorties culturelles:

  1.  Je visite les musées le 1er dimanche de chaque mois : ou les musées nationaux sont gratuits
  2. Je vais à la comédie française pour 5 euros : même gratuit pour les – de 28 ans tous les premiers lundi de chaque mois
  3. Je vais à l’opéra pour 10 euros : l’opéra organise des premières pour les – de 30 ans à 10 euros
  4. Je vais au théâtre gratuitement : en passant par les kiosques jeunes de la ville de Paris

Je me surnomme moi même miss bons plans 😉 Avec ces quelques astuces, j’économise beaucoup sans me priver de mes amis et de la culture 🙂

Ensuite, je me suis attaqué à tous ce qui est assurance habitation, pour cela rien de plus facile. Il suffit d’aller sur internet, de trouver un comparateur d’assurance et en deux clics et un coup de fil, vous avez une nouvelle assurance (gain de 150 euros sur l’année)

Je fais la même démarche avec mon accès internet ou je change de fournisseur en faisant jouer la concurrence. Je m’attaque ensuite à mon forfait téléphone, je n’ai pas besoin de 5h d’appels mensuel ni autant de data car j’utilise souvent le réseau wifi. Pour ces deux postes de dépenses, l’économie est de 30 euros par mois soit 360 euros par ans.

J’ai la chance d’avoir de très bons amis qui m’offre le livre d’allan Carr « La méthode simple pour arrêter de fumer ». Je me retrouve à le lire en étant pas du tout convaincu et finalement ça a bien marché (bientôt 10 mois que j’ai arrêter). J’économise une centaine d’euros en plus par mois.

Je fais plus attention à mes dépenses au quotidien surtout concernant l’alimentation. Je ne suis pas une fashion victime, pas d’impact, donc sur ce budget.

Vous pouvez diminuer vos transports : prendre les transports en commun, le vélo. Pour les longues distances, utilisez blablacar, le bus (on y fait de belles rencontres, n’est-ce pas Fredo? ;)) …

De mon côté, je décide quand même d’aller plus loin…

2. J’augmente mes revenus

Maintenant que j’ai réduit un maximum mes dépenses, il est temps de d’augmenter mes revenus. Pour cela je décide de donner quelques heures de cours particuliers à des collégiens. Ça fais un très bon revenu supplémentaire et on se sent utile lorsqu’on voit progresser les bout de chou 😉

Vous pouvez également vendre vos objets qui ne vous servent plus, louez vos objets ou votre voiture, louez une de vos pièce via airbnb, … Il existe des solutions simple à appliquer pour vous trouver un complément de revenus 🙂

Je parlerai dans un prochain article des différentes façon de moins dépenser lors du voyage. Vous pouvez maintenant voir quelques unes de mes astuces dans l’article sur mon budget en Italie …

Publicités

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s